Entrez dans la danse

www.chirosuisse.ch

"La danse, une activité sportive ludique et épanouissante."

Vous venez d’accepter l’invitation à un mariage, vous vous réjouissez de participer à une fête merveilleuse qui vous permettra de danser jusqu’au petit matin. Mais depuis quelque temps, des douleurs dorsales envahissent vos journées. Vous empêcheront-elles de danser – la situation risque-t-elle même d’empirer? Faites part de vos inquiétudes à votre chiropraticien, il pourra apaiser vos craintes et vous donner un bon conseil: restez à l’écoute de votre corps, dansez si vous le souhaitez vraiment, car les effets de la danse vous seront bénéfiques. En revanche, si vos douleurs sont intenses, la danse ne vous tentera guère et vous préfèrerez certainement rester à table et observer les danseurs.

La danse demande certes des efforts physiques, mais elle ménage l’appareil locomoteur: elle se pratique sans impact ni traumatisme défavorables à la colonne vertébrale, le corps se muscle et s’assouplit sans sollicitation excessive, car les mouvements sont harmonieux et rythmés. La danse permet de chasser les tensions physiques, améliore le bien-être général et offre un moment d’évasion dans la joie et la bonne humeur. Chez l’homme, danser est inné. La danse est universelle et se pratique depuis la nuit des temps. Au fil des siècles et des civilisations, les danses ont été révélatrices du mode de vie et de la société, comme les danses rituelles de la naissance et de la pluie, les danses orientales et les danses folkloriques. Sous nos latitudes, nous connaissons d’innombrables pas de danse.

La danse est un excellent moyen d'expression corporelle, de détente et de communication, non seulement au cours d’une fête ou d’une soirée en discothèque. Pratiquée comme activité de loisirs ou même sportive, la danse connaît de nombreux avantages. Le risque de blessures est minime en restant dans les limites de ses capacités, elle stimule le système cardio-vasculaire, fortifie la musculature et les articulations, encourage l’endurance et la force, entraîne la coordination et l’équilibre, renforce la confiance en soi et libère les hormones du bonheur. La danse n’exerce pas seulement un effet bénéfique sur le corps, elle permet également de partager avec d’autres le plaisir du rythme et de la musique. Elle conjugue de manière optimale le sport et la bonne humeur – la danse est une activité plaisante et même ceux qui n'aiment pas le sport sont enchantés de pratiquer la danse. L’équipement ne demande pas de gros investissements: une paire de chaussures confortables suffit aux débutants. Les personnes seules peuvent aussi s’inscrire dans une école de danse, les cours sont ouverts à tous, avec ou sans partenaire. La danse s’adresse à chacun et on peut commencer à tout âge. Les écoles de danse proposent d’innombrables stages et cours de danse et chacun trouvera facilement sa danse préférée.

Le corps devient plus tonique au fur et à mesure des séances: les mouvements pratiqués par les danseurs améliorent la posture générale, même dans la vie de tous les jours. Les douleurs dorsales ne tardent pas à disparaître, car les muscles sollicités par la danse ne sont plus surchargés au quotidien. Le ballet par exemple est une bonne école de la posture pour les jeunes enfants: il n'existe pas de contre-indication à la pratique de la danse classique, un examen médical est toutefois conseillé pour déterminer les capacités physiques des très jeunes enfants. La danse est une excellente activité pour le corps, mais également pour l’âme et l’esprit. Elle ralentit le processus de vieillissement et protège des accidents. La stabilité, la coordination et la souplesse des danseurs leur permettent de se rattraper plus facilement après avoir trébuché ou perdu l’équilibre.

C’est au plus tard après avoir manqué un pas de danse que nous nous rendons compte qu’aucun mouvement n’est laissé au hasard: la danse entraîne également la mémoire, car il faut se rappeler l’ensemble des pas et des figures. Toutes les parties du corps ont un rôle à jouer dans cette chorégraphie. La danse demande beaucoup de coordination dans les mouvements ainsi qu’un grand sens de l’équilibre et de l’orientation. Elle entraîne dans une même et grande mesure le corps et le cerveau.

Les muscles fortifiés par la danse ne sont pas surchargés dans la vie quotidienne, stabilisent correctement les articulations et les protègent du phénomène d’usure. Les genoux, les articulations de la cheville et les hanches sont toutefois très sensibles et il faut veiller à ne pas les solliciter excessivement, notamment si la danse est pratiquée comme une activité sportive. Il est aussi vivement conseillé de s’échauffer au préalable, surtout avant un rock endiablé. Effort de longue haleine, la danse peut être considérée comme un sport d'endurance qui entraîne une dépense énergique: la valse lente et le slow équivalent à une promenade rapide, le tango et le swing correspondent au jogging et les danses latines comme la samba, le cha-cha-cha, le paso doble ou la lambada demandent encore plus d’énergie. Les tournois de danse exigent la condition physique d’un athlète. Mais le nombre de calories brûlées ne devrait pas être le critère déterminant. Bien qu’elle soit une activité très physique, la danse est une merveilleuse façon de se détendre dans la joie et la bonne humeur.